CHAIRE PRES

CRÉATION D’UNE CHAIRE D’ÉTUDES SUR LE CANADA
Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur (PRES)
Limousin-Poitou-Charentes
Années 2012 et 2013

Intitulé du projet: CHAIRE D’ÉTUDES SUR LE CANADA

La chaire d’études sur le Canada du pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) Limousin-Poitou-Charentes reçoit chaque année deux titulaires. L’objectif de cette chaire est le développement de programmes de recherche sur et/ou en lien avec le Canada dans les domaines des sciences sociales et de la société, des sciences politiques et de l’éducation.

Recherche
Chaque titulaire devra être impliqué dans un programme de recherche concret en lien avec au moins un des laboratoires de recherche hôtes. Il œuvrera à l’initiation, la structuration et/ou au développement de partenariats scientifiques de pointe, à la mise en place de projets et de réseaux de recherche internationaux.

Séminaires/conférences
Des séminaires correspondant aux domaines d’expertises des laboratoires de recherche hôtes seront organisés sur les trois sites universitaires partenaires. Des conférences pourront aussi être organisées en dehors de l’université dans un but de vulgarisation scientifique, en lien avec les collectivités territoriales et les villes ; ou dans le cadre d’interventions ciblées auprès d’organismes, d’entreprises, de conseils, etc.

Formation étudiante
Durant son séjour la ou le titulaire contribuera à la formation des étudiants-chercheurs en intervenant dans les séminaires de formations doctorales et de masters. Il sera sollicité pour la mise en place de co-tutelles de thèse et de formations post-doctorales, de formations « post-doc ». Il contribuera à l’organisation de projets de recherche d’étudiants-chercheurs sur le terrain, au Canada.

La désignation des titulaires de la chaire se fait sur invitation. Les candidatures spontanées sont également acceptées.

Intitulé du grand collège correspondant:
Lettres, Langues, Civilisations, Arts et sciences humaines

Nom et prénom du responsable scientifique du projet, partenaire 1:
MAGORD André, civilisation nord-américaine (PR, MIMMOC, FE2C, dir. de l’IEAQ, Université de Poitiers)
Directeur de l’Institut d’Études Acadiennes et Québécoises (IEAQ)
Noms et prénoms des autres partenaires (établissements des autres sites):
POTON DE XAINTRAILLES Didier, Histoire moderne (PR, Université de La Rochelle, CRHIA)
FINDING, Susan, (PR, directrice du Mimmoc, directrice de la Fédération pour l’étude des civilisations contemporaines, FE2C)
CLERMONT, Guy, (MCF, EHIC, université de Limoges).

Laboratoires d’appui:

FE2C (Fédération pour l’étude des civilisations contemporaines, Limoges, Poitiers)
MIMMOC (Université de Poitiers) fédéré avec EHIC (Université de Limoges)
CRHIA (Université de La Rochelle)
CRIHAM (Poitiers, Limoges)
RURALITÉS (Poitiers)
FE2C (Fédération pour l’étude des civilisations contemporaines, Limoges, Poitiers)
IEAQ (Institut d’Études Acadiennes et Québécoises, Poitiers)

Intervenants:

Université de La Rochelle:

–AUGERON, Mickaël, MCF en Histoire Moderne et Contemporaine (CRHIA)
–MARNAUDT Bruno, PR, histoire contemporaine
–RAIBAUD, Martine, MCF chinois, (CRHIA)
–VILLERBU, Tangi, MCF en Histoire Contemporaine (CRHIA)
–SYMINGTON, Miceala, PR en langues et Civilisations anglaises (CRHIA), chef de projet ED LPAH pour La Rochelle.

Université de Poitiers:

–BELLY, Marlène, PAST, ethnomusicologie, MIMMOC, IEAQ
–GIANCARLI Pierre-Don, MCF, linguistique, FORELL, IEAQ
–JAGUENEAU, Liliane, MCF-HDR, linguistique, FORELL, IEAQ
–JULIEN Anne-Yvonne, PR, littérature francophone, FORELL, IEAQ
–MARQUILLO-LARUY, Martine, MCF, sciences du langage, FORELL, IEAQ
–LEMOING Ariane, MCF en civilisation nord-américaine, MIMMOC, IEAQ
–MAGORD, André, PR, civilisation nord-américaine, MIMMOC, IEAQ
–SAUZEAU, Thierry, MCF Histoire moderne, CRIHAM, IEAQ
–PERET, Jacques, PR, histoire moderne, CRIHAM-IEAQ
–MELLIER, Denis, PR, littératures comparées, resp. ScPo, FORELL, IEAQ
–DESSE, Michel, PR, géographie, RURALITES-ICOTEM, IEAQ

Université de Limoges:

–CLERMONT, Guy, MCF, civilisation américaine, EHIC
–BERNARDIE-TAHIR, Nathalie, GEOLAB, UMR CNRS, n° 6042
–COUSSEAU, Vincent, PRAG, Histoire CRIHAM
–DRUELLE-Korn, Clotilde, MCF, Histoire, CRIHAM
–EPINOUX, Estelle, MCF, civilisation anglaise et irlandaise, EHIC
–GUYOT, Stéphane, MCF, Géographie, GEOLAB, UMR CNRS n° 6042
–RICHARD, Frédéric, MCF, Géographie, GEOLAB, UMR CNRS n° 6042
–FILTEAU, Claude, PR, Littératures francophones, DYNADIV
–MARCHEIX, Daniel, MCF-HDR, Littératures francophones, EHIC
–OUAKED, Saïd, MCF, civilisation américaine, EHIC
–POUZET, Jean-Pierre, MCF, CESCM
–ROUBY, Bertrand, MCF, Anglais, EHIC

Descriptif du projet et objectifs:
Ce projet de chaire d’études sur le Canada a pour objectif d’accueillir chaque année 1 ou 2 universitaires canadiens francophones et/ou anglophones au sein des laboratoires de Lettres, Langues, Civilisations, Arts et Sciences Humaines et Sociales des universités de La Rochelle, Limoges, Poitiers.
Cette chaire doit contribuer à renforcer l’excellence scientifique, la formation doctorale et les échanges internationaux, académiques entre les universités canadiennes et les universités du PRES Limousin Poitou-Charentes. Elle est destinée à:
–>développer et valoriser des projets scientifiques internationaux communs avec le Canada. Chaque titulaire de la chaire sera invité autour d’un projet commun concret.
–>stimuler la recherche scientifique dans les champs disciplinaires concernés de part et d’autre de l’Atlantique,
–>promouvoir une valorisation de la recherche sur le Canada et les relations franco-canadiennes.
–>créer un véritable programme de formation pluridisciplinaire en Sciences Humaines et Sociales, Civilisations et Littératures: ce programme pourrait être un programme doctoral structurant de l’École Doctorale «Lettres, Pensées, Arts et Histoire».
–>sensibiliser les étudiants aux enjeux politique, économique, social et culturel relatif au Canada tout en n’omettant pas l’inscription de la Confédération dans son environnement nord-américain et plus largement continental de la Terre de Feu à l’Arctique,
–>promouvoir les échanges de professeurs, de chercheurs, d’étudiants afin d’établir des transferts de savoirs, des confrontations méthodologiques et d’expériences pédagogiques,

Justification du projet:
Compte tenu des programmes de recherches déjà engagés dans les études nord-américaines et plus particulièrement canadiennes par une quinzaine d’enseignants-chercheurs membres des laboratoires à l’origine de ce projet, les thèmes suivants seront privilégiés:
–>Migrations, échanges, transferts
–>Mémoires, identités
–>Gestion de la diversité
–>Décentralisation, minorisation, autonomisation
–>Littératures et sociétés
–>Discours et représentations sur le développement durable
Ces thèmes peuvent être traités sur les trois sites universitaires et peuvent surtout renforcer les collaborations des laboratoires du PRES engagés dans cette chaîne d’études sur le Canada et vivifier une approche pluridisciplinaire notamment dans le champ des études des migrations, des constructions identitaires, du post-multiculturalisme et des questions environnementales. Autour de ces thèmes, des projets structurants doivent émerger au cours du prochain contrat quadriennal (2012-2016) et peuvent engendrer la composition d’une équipe de recherche installant une lisibilité scientifique sur les études canadiennes au sein du PRES Limousin Poitou-Charentes.

Place du projet dans le contexte international/national:
Ce projet de chaire d’études sur le Canada devra développer une politique de coopération avec le GIS «Institut des Amériques (IDA)», un processus qui devrait permettre de mieux coordonner les projets canadiannistes des universités du PRES au sein du pôle Ouest de l’IDA. Cette dimension permettra aux professeurs et chercheurs invités de disposer, sous condition de définir les périodes de séjour, d’un bureau dans les nouveaux locaux de l’IDA à Paris, rue Carnavalet. Des contacts ont déjà été pris en ce sens et ont reçu un accueil favorable des membres du bureau de l’IDA, notamment de Jean-Michel Lacroix (PR en civilisation nord-américaine à l’université de Paris 3, ancien recteur, vice-président de l’IDA, fondateur de la chaire d’études canadiennes de Paris 3).
Outre les interventions au sein des laboratoires et des formations de second et troisième cycle des trois universités du PRES, il sera engagé par les coordonnateurs de la chaire une coopération suivie avec les autres chaires en études nord-américaines (Paris 1), en études canadiennes (Rennes2-Haute Bretagne, Paris3) et le réseau universitaire de l’Association Française des Études Canadiennes (AFEC) notamment les sites les plus proches et avec lesquels les échanges existent depuis plusieurs années (Universités de Nantes, d’Angers, de Rennes2 Haute-Bretagne et de Bordeaux3 Michel de Montaigne). Ce réseau a le soutien de l’Ambassade du Canada en France qui s’est engagée à participer financièrement à l’établissement de cette chaire dans les universités de La Rochelle, Limoges, Poitiers. L’investissement de l’Ambassade du Canada et de la Délégation Générale du Québec à Paris en 2008 à La Rochelle pour le 400e anniversaire de la fondation de la ville de Québec atteste que le Centre-Ouest atlantique, qui a envoyé des milliers d’émigrants au Canada pendant trois siècles, est une région qui a une place particulière dans l’histoire des Français au Canada. La mémoire de cette histoire est forte de l’autre côté de l’Atlantique et alimente un courant important de tourisme culturel qui s’alimente de différentes réalisations éditoriales numériques (Encyclopédie de l’Amérique Française, Dictionnaire de la Francophonie aux Amériques) auxquelles ont participé des enseignants-chercheurs de La Rochelle et de Poitiers.
L’établissement de cette chaire doit renforcer les échanges et la mobilité des enseignants, des chercheurs et des étudiants entre les universités canadiennes et les universités du PRES liées par des conventions mais aussi redéployer cette coopération vers l’Ouest canadien comme le souhaite le conseiller culturel et le directeur de la coopération scientifique et universitaire à l’ambassade de France à Ottawa rencontrés en octobre 2010. Ce projet devrait être un instrument efficace pour développer les cotutelles de thèses en donnant une meilleure lisibilité des universités de La Rochelle, Limoges et Poitiers dans le paysage scientifique dans les champs correspondant aux programmes engagés ou proposés (2012-2017).

Mode opérationnel:
Dès l’établissement de la chaire, il sera diffusé dans toutes les universités canadiennes l’annonce de cette nouvelle offre de coopération scientifique entre la France et le Canada. Les services de coopération universitaire des ambassades des deux pays, ainsi que les délégations générales du Québec et le Consulat général de France à Québec, seront bien évidemment invités à assurer une large publicité à cet appel d’offre. Une mission annuelle d’un ou de deux responsables scientifiques de la chaire permettra de présenter celle-ci dans quelques universités canadiennes qu’il est souhaitable d’intéresser compte tenu de leurs spécialités scientifiques. Le budget de ces missions (cofinancement) est prévu dans le budget 2012 (50 % de la ligne «transports internationaux»).
Les candidatures seront examinées par un bureau composé du directeur du projet scientifique (partenaire 1) et des directeurs, ou leur représentant, de chacun des laboratoires partenaires. Le choix effectué sera transmis aux conseils scientifiques des trois établissements du PRES.
Les professeurs et chercheurs canadiens accueillis sur un semestre ou une année, si possible en congé sabbatique de leur établissement d’origine, devront s’installer sur un des sites universitaires partenaires en fonction du laboratoire d’accueil. Celui-ci devra lui fournir un bureau équipé et lui ouvrir les services du secrétariat de l’unité de recherche.
Les interventions des collègues canadiens invités sur cette chaire devront sur la période considérée être conforme à la proposition et au programme présentés par le laboratoire (séminaires, conférences, colloques, journées d’études, cours, rencontres diverses etc.) acté par le directeur du projet (partenaire 1) et le directeur ou le représentant de chacun des laboratoires partenaires. Les interventions sur les deux autres sites devront être précisées au candidat. Les frais de déplacements et d’hébergement sur les autres sites seront pris en charge par le laboratoire d’accueil et ces interventions feront l’objet de paiements de vacations dont le budget est prévu dans le budget.
Il sera toutefois privilégié les interventions en séminaires de recherches en master et en doctorat, avec pour le 3e cycle une coordination avec l’École Doctorale LPAH qui à partir du 1er septembre 2012 regroupera la totalité des laboratoires partenaires de la chaire. Ce projet doit participer au cycle doctoral à la structuration de la collaboration entre laboratoires, sous la forme de journées interdisciplinaires et d’abonder le volet «relations internationales» de l’École Doctorale.

Résultats attendus:
–>Le développement d’actions scientifiques de pointe en lien avec le Canada
–>Une meilleure lisibilité scientifique des universités du PRES Limousin Poitou-Charents dans les champs des Lettres, Langues, Civilisations, Sciences Humaines et Sociales au Canada
–>L’établissement d’échanges pérennes et de mobilités régulières entre les universités du PRES et des universités canadiennes
–>Une confrontation intellectuelle permettant d’alimenter de futurs programmes scientifiques et d’initier de véritables démarches pluridisciplinaires
–>Une structuration entre les laboratoires du PRES, notamment dans le cadre des séminaires et manifestations organisés par l’ED LPAH
–>Publications des interventions/conférences prononcées dans le cadre des séminaires labellisés «Chaire d’études sur le Canada». Une ligne de dépense est consacrée à la réalisation de ce projet éditorial dans le budget 2012.

Recherche

Menu principal

Haut de page