Chaire Senghor de la Francophonie

Le 8 novembre 2019, l’Université de Poitiers et l’IEAQ (Institut d’études acadiennes et québécoises) ont officiellement intégré le réseau international des Chaires Senghor de la Francophonie : à l’issue d’une présentation des activités de cet institut de recherche universitaire à la Présidente, Madame Füsun Türkmen, et aux membres du Réseau international des Chaires Senghor à l’Université Galatasaray, à Istanbul, une Chaire Senghor en francophonie nord-américaine a été attribuée à Madame Ariane Le Moing, directrice de l’IEAQ.

Le Réseau international des Chaires Senghor de la Francophonie a pour vocation de mailler les territoires francophones afin de former à la Francophonie institutionnelle, mais aussi de travailler de manière indépendante sur la Francophonie. En 2018, le Réseau est devenu une OING consultative auprès de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF).

Le Réseau se donne quatre missions principales :

  1. Diffuser un enseignement de base sur l’histoire, la géopolitique, les institutions et les coopérations de la Francophonie
  2. Produire de la recherche sur l’objet « francophonie »
  3. Animer un débat d’idées sur le monde francophone et son évolution
  4. Favoriser la coopération entre partenaires francophones

La mise en place de cet espace de réflexion d’envergure en sciences humaines et sociales sur les différents aspects et enjeux de la francophonie concrétise ainsi l’expertise de l’Université de Poitiers dans ce domaine. Cette Chaire Senghor en francophonie nord-américaine permettra également à l’IEAQ de structurer les actions scientifiques dans une perspective pluri- et interdisciplinaire, et facilitera la mise en place de nouvelles collaborations en matière de recherche et de formation (notamment des collaborations inter-chaires). Enfin, la Chaire contribuera à un plus grand rayonnement des activités consacrées à l’étude de la francophonie d’hier et d’aujourd’hui, dans l’espace nord-américain et/ou au prisme d’approches comparatives, et face aux enjeux de la diversité culturelle et du plurilinguisme dans un contexte de mondialisation.

Ariane Le Moing et André Magord A. Le Moing et Madame Füsun Türkmen, Présidente du Réseau international des Chaires Senghor de la Francophonie

 

Recherche

Menu principal

Haut de page