L’IEAQ en quelques mots

Le Centre d’Études Acadiennes de l’Université de Poitiers a été créé en 1982 et installé officiellement dans des locaux de l’UFR de Sciences Humaines et Arts, 36 rue de la Chaîne. Il est alors parrainé par l’Ambassade du Canada, le Centre d’Études Acadiennes de Moncton, les UFR de Sciences Humaines et Arts, Lettres et Langues, Droit.

Le CEAQ, devenu Institut d’Études Acadiennes et Québécoises (IEAQ) en juillet 1992, a été longtemps dirigé à partir de sa fondation par un historien, Jean Tarrade, auquel a succédé Jacques Marcadé, également historien, puis un littéraire, André Maindron, jusqu’en 1997.

Lors de la relance des activités, en 1998, et pour satisfaire aux exigences de la recherche universitaire, l’IEAQ abandonne son statut quasi associatif, et émane ensuite directement jusqu’en 2000 de deux laboratoires de recherches, le GERHICO (Groupe d’Études et de Recherches Historiques du Centre-Ouest atlantique – UFR SHA) et le FORELL (UFR Lettres et Langues) auxquels s’ajoutent les laboratoires ICOTEM et MIMMOC.

S’il est abrité administrativement par le seul laboratoire GERHICO à partir de 2000, dans l’attente éventuelle de se voir reconnaître un statut d’axe de la MSHS, il reste le lieu fédérant l’ensemble des chercheurs des UFR Sciences Humaines et Arts et Lettres-Langue, canadianistes ou travaillant partiellement sur le Canada.

Bureau et bibliothèque quittent en 1998 le 36 rue de la Chaîne pour s’installer à la Maison des Sciences de l’Homme et de la Société Poitou-Charentes.

Sous l’impulsion d’André Magord, PR, chargé des cours et séminaires de civilisation canadienne au département d’Anglais, et de la collaboration menée par le GERHICO avec les historiens de l’Université de Moncton (N-B), grâce à l’aide du Conseil Général de la Vienne et du Conseil régional, l’IEAQ est aujourd’hui un lieu vivant de recherches individuelles et collectives sur le Canada, la Nouvelle-France et l’Acadie, le Québec et les Provinces Maritimes, qui redoublent les liens pédagogiques dont témoignent les conventions signées entre l’UFR Sciences Humaines et Arts et des universités acadiennes et québécoises (Moncton, Laval, Montréal…) et l’UFR Lettres et Langues (Acadia University, Moncton, University of Southwestern Louisiana).

L’IEAQ est membre du réseau des 18 centres d’études canadiennes de l’Association Française d’Études Canadiennes (AFEC), labellisés par l’ambassade du Canada à Paris (www.canada-culture.org) et soutenus par les programmes du CIEC (Conseil International d’Études Canadiennes à Ottawa).

A découvrir dans cette rubrique