Frédéric Chauvaud

Professeur d’histoire contemporaine (cl. except.), Université de Poitiers,

UFR SHA, Hôtel Fumé (Bâtiment E15), 8, rue René Descartes, TSA 81118,86073 Poitiers Cedex 9.

Courriel : frederic.chauvaud@univ-poitiers.fr, chauvaud.frederic@wanadoo.fr

Téléphone : (33) (0) 05 49 45 45 45

Principaux thèmes de recherches : Justice pénale, corps brutalisés, femmes criminelles, violences conjugales et familiales, médecine légale, bandes dessinées

Mots-clés : Justice, violence, conflits, expertise, crime, corps, émotions, femmes, BD, images

 

Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Poitiers depuis 1998, a été membre du Comité national du CNRS, membre du Conseil scientifique de l’Université de Poitiers, Doyen de la Faculté (2012-2014). A effectué de nombreux séjours à l’étranger : Canada, Costa Rica, Mexique, Suisse, Italie, Belgique, Chine…

 

Responsabilité de programmes de recherche

  • Co-responsable des « Rencontres d’Angoulême. Penser et comprendre la BD » (2014-2020), première manifestation « Bulles sanglantes » (octobre 2014).
  • Co-responsable de « Corps malmenés », Axe 3 MSHS de Poitiers et du CPER « Insect » (2015-2020).

Responsabilités administratives et scientifiques actuelles

  • Membre du Comité éditorial des PUR
  • Co-directeur de la collection « Histoire » des PUR
  • Directeur de la série « Justice et déviance » des PUR,
  • Membre du Comité de rédaction de Sociétés & Représentations
  • Membre du Comité de rédaction de la revue Beccaria
  • Membre du Comité scientifique de Rh 19.
  • Membre du Comité scientifique de Criminocorpus
  • Membre du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS).
  • Co-responsable de la programmation scientifique et culturelle TAP/UP : « Les Rencontres Michel Foucault ».
  • Membre du comité scientifique de colloques (Fodéré, Corps difformes, Patrice Chéreau, Frankenstein, La Palette des émotions…)
  • Expertises (FNRS, ANR, AERES, HCERES…)

Enseignement (2018)

Mise en place du parcours Histoire publique, expertise scientifique (master).

Thèses soutenues (2017-2018)

  • Laurène Scherer (codirection avec Solange Vernois), Image(s) fantasmée(s), promotion et construction d’une nouvelle femme des années trente (2017).
  • Philippe Crémieu-Alcan, L’homme et la justice au XVIIIe siècle. Les procès forestiers en Guyenne 2017)
  • Marjorie Alaphilippe (codirection avec Pierre Serna), En lisant, en écrivant. Pratiques, politiques et représentations de l’écrit d’un député́ à travers la Révolution et l’Empire, Martin-Félix Faulcon (1758-1843), 19 novembre 2018.
  • Josué Muscadin (codirection avec Michel Desse), Crises politiques, heurts, tensions. La culture de la violence et la régulation des conflits en Haïti (1986-2010), 22 novembre 2018.

Publications (2018)

Livres

  • Frédéric Chauvaud, L’affaire Pranzini. Aventurier, Don Juan… et tueur de femmes ?, Genève, Georg éditeur, 232 p.
  • Frédéric Chauvaud et Marie-José Grihom (dir.), Les Corps défaillants. Du corps malade, usé, déformé au corps honteux, Paris, Imago, 2018, 414 p.

Direction de revue

  • Frédéric Chauvaud, avec Laurent Bihl, « De la pleureuse à la veuve joyeuse », Sociétés & Représentations, éditions de la Sorbonne, automne 2018, n° 46, 232 p.

Articles ou chapitres (en 2018)

  • Frédéric Chauvaud, « Le fantôme de crêpe et la femme à poigne. Veuves criminelles en cour d’assises (1880-1949 », Sociétés & Représentations, n° 46, automne 2018, p. 13-28.
  • Frédéric Chauvaud, « Impressions d’audience. La justice pénale contemporaine (1789-2016) à l’épreuve de la bande dessinée francophone. Affaires minuscules et causes célèbres », Sociétés & Représentations, n° 46, automne 2018, p. 221-244.
  • Frédéric Chauvaud, « Les témoins muets mis en spectacle. La preuve scientifique entre exhibition et culture matérielle », dossier Détective, histoire, imaginaire, médiapoétique d’un hebdomadaire de fait divers (1928-1940), sous la dir. d’Amélie Chabrier et Marie-Eve Thérendy, mis en ligne le 18 décembre 2018, Criminocorpus, Revue hypermédia, Histoire de la justice, des crimes et des peines (https://journals.openedition.org/criminocorpus/4802).
  • Frédéric Chauvaud, Marie-José Grihom, Introduction dans Frédéric Chauvaud, Marie-José Grihom (dir.), Les corps défaillants, Du corps malade, usé, déformé au corps honteux, Paris, Imago, 2018, p. 7- 28.
  • Frédéric Chauvaud, « Dessins de presse et caricatures : le juge d’instructionn malmené en images (1880-1914), dans Stéphanie Blot-Maccagnan et Gwenaëlle Callemein (dir.), Du lieutenant criminel au juge d’instruction, Rennes, PUR, coll. « L’univers des normes », 2018, p. 163-162.
  • Frédéric Chauvaud, « Les naufragés du 9e art », dans Eric Kocher-Marboeuf, Jacques Péret, Thierry Sauzeau (dir.), Histoire du sauvetage et de la sécurité en mer. Du phare d’Alexandrie au satellite, Les Indes savantes, Paris, 2018, p. 83-102.

Organisation de colloques, de journées d’études ou de manifestations scientifiques

  • Co-organisation du colloque de la MSHS « La Palette des émotions » (3, 4 et 5 octobre)
  • Frédéric Chauvaud, avec Lydie Bodiou et Marie-José Grihom, « Les violences conjugales » (jeudi 18 octobre), Poitiers (MSHS).
  • Frédéric Chauvaud (avec Lydie Bodiou), coorganisation et animation Journée d’études 8 février 2018au musée des Confluences de Lyon, Table ronde « Le poison au féminin » Lydie Bodiou, Frédéric Chauvaud, Jean-Jacques Yvorel, Didier Nourrisson.
  • Frédéric Chauvaud, « Le corps dépendant », dans le cadre des Rencontres Michel Foucault, « Tous accros ! » (novembre 2018).
  • Frédéric Chauvaud et Julien Gaillard, mars 2018, une journée d’études a été consacrée, à l’Espace Mendès France, à la notion de corps ambulatoires, en s’attachant plus particulièrement aux questions relatives aux triages, affectations, enjeux. Dans ces situations, les corps déficients doivent être « repérés » et donnent lieu à des observations particulières et à un traitement spécifique.
  • Frédéric Chauvaud et Denis Mellier, colloque international, Gestes et BD (28, 29 et 30 novembre), Angoulême, CIBDI.

Communications et conférences (2018 – Sélection)

  • Frédéric Chauvaud, 16 janvier 2018, « Figures d’empoisonneuses (1840-1960) », Rennes.
  • Frédéric Chauvaud, 25 janvier 2018, « Le corps maltraité », BnF.
  • Frédéric Chauvaud, 27 avril 2018, « Les fantômes figurables », Genève.
  • Frédéric Chauvaud, mai 2018, « Le corps saccagé et le tueur de femmes », Montréal (UQAM).
  • Frédéric Chauvaud, 13 octobre 2018, « Justice : séduction et peur des images », Blois.
  • Frédéric Chauvaud,13 décembre 2018, « Le Palais de justice de Paris sous l’œil des chroniqueurs judiciaires et des dessinateurs (1880-1940) », Archives de Paris.

Valorisation

  • Organisation en janvier 2018 d’une rencontre avec deux dessinateurs (Tiphaine Gantheil et Timothée Morisse), à la Médiathèque de Poitiers sur les violences faites aux femmes.
  • Frédéric Chauvaud (avec Lydie Bodiou), « Féminicide : naissance d’un crime », L’Histoire, n° 445, mars 2018, p. 18-19.
  • Frédéric Chauvaud, « Le corps maltraité des femmes sous l’œil des experts », Microscoop, n° 78, juillet 2018, p. 12-13.
  • Frédéric Chauvaud, « La haine des femmes. Retour sur 60 ans d’histoire », Microscooop, HS 18, novembre 2018, p. 28-29.
  • Frédéric Chauvaud, « L’heure du crime » de Jacques Pradel, RTL, « Pranzini, tueur de femmes) » (2 mai).
  • Frédéric Chauvaud, « Le docteur Castaing (1822), l’empoisonneur », Europe 1, Hondelatte raconte (17 septembre).
  • Frédéric Chauvaud, « Violette Nozière, empoisonneuse et parricide (6 octobre) », France Culture. « Violette Nozière, le non de Violette Nozière » (7 octobre), France Culture, Un récit documentaire en deux parties.
  • Frédéric Chauvaud, « Le crime des sœurs Papin » (15 et 16 décembre), France Culture, Un récit documentaire en deux épisodes.

Recherche

Menu principal

Haut de page